Mes leçons de grammaire

une fiche par semaine, du CE1 au CM2

Leçon de conjugaison CM2: le conditionnel

La leçon ci-dessous se trouve dans le cahier-livre Mes leçons de grammaire CM2 aux pages 132-133. Cette leçon qui vous est proposée en pièce jointe (au format pdf) est présentée en deux versions: une version pour les élèves, à compléter en classe, et une version déjà complétée pour le maître. Je vous conseille de programmer cette séquence sur deux séances, au second trimestre (voir le calendrier de progressions CM2 de ce blog), quand le mode indicatif aura bien été révisé. C'est un mode très employé, que vous pourrez faire nommer et commenter aux élèves dans leurs lectures d'ici la fin de l'année scolaire, à de nombreuses reprises.

Pauvre conditionnel... c'est un mode malmené, mal connu de la conjugaison française, surtout à l'écrit ... pas seulement dans les cahiers d'élèves, mais aussi dans les courriers des adultes, professionnels compris, et jusque dans les journaux! Pourtant, quelques règles simples à intégrer suffiraient pour qu'il soit réhabilité dans son statut de mode de l'incertitude... Cessons là ces lamentations et mettons-nous au travail avec nos CM2... qui découvrent ce nouveau champ de pensées hypothétiques et trouvent cette conjugaison passionnante!

LA PREMIERE SEANCE portera sur les emplois du conditionnel, afin que l'élève comprenne bien la nuance qu'introduit ce mode de conjugaison.

  • Dans le tableau de la leçon ci-jointe (page 1), faites encadrer les deux verbes conjugués dans chaque mode. Pour chaque exemple à exploiter, faites bien sentir aux élèves la différence entre l'indicatif (certain) et le conditionnel (incertain).
  • Une difficulté pour les élèves est la place du conditionnel dans une phrase complexe comprenant la conjonction "si" (voir l'exemple ②). Le mode conditionnel est employé dans la proposition principale et non dans la proposition introduite par "si".
  • Un autre emploi du conditionnel, en tant que "futur dans le passé" peut être également abordé, si le niveau de la classe s'y prête. On peut donner comme exemple Le lièvre pense qu'il arrivera avant la tortue./ Le lièvre pensait qu'il arriverait avant la tortue .

Les exercices associés (voir billet ultérieur) consisteront à faire reconnaître les verbes au mode conditionnel.

Conseils pratiques:

Expliquez bien que la présence de la conjonction "si" n'est une condition ni nécessaire (les exemples du tableau ① ne comportent pas de "si") ni suffisante (voir le tableau ③ où existent des phrases avec "si "sans conditionnel) pour qu'apparaisse un conditionnel.

Pour être certain (sans jeu de mots...) qu'on a affaire à un mode conditionnel, on peut remplacer 'je" par "tu": dans ce cas, le futur de l'indicatif se distinguera bien du conditionnel.

LA SECONDE SEANCE portera sur la construction du conditionnel (voir page 2 de la leçon ci-jointe): il commence comme un futur et termine comme un imparfait. C'est finalement assez simple... c'est une bonne occasion de réviser quelques difficultés du futur lié au radical du verbe et de d'affermir la mémorisation des terminaisons de l'imparfait.

Thème original par N.Design Studio, adapté par Pixials - Icônes extraites du projet faenza - Propulsé par Dotclear
Fil des billets Administration