Mes leçons de grammaire

une fiche par semaine, du CE1 au CM2

Exercices de grammaire CE1: le genre et le nombre du nom

Dans la pièce jointe (au format pdf), je vous propose quelques exercices-types pour entraîner vos élèves à donner le genre et le nombre d'un nom. Evidemment, ce type d'exercices doit se faire une fois achevé le cycle de leçons sur le genre et sur le nombre du nom, leçons que vous pouvez trouver dans le cahier-livre Mes leçons de grammaire CE1 à la page 17. La fiche ci-jointe comporte 6 fois la même série d'exercices, pour vous faire faire des économies de photocopies.

  • Sur le plan grammatical, donner le genre et le nombre d'un nom est la première étape pour l'analyse complète de ce nom.
  • Sur un plan orthographique, donner le genre et le nombre d'un groupe nominal est indispensable pour pouvoir, par la suite, procéder de façon formelle à des accords.
  • Au niveau éducatif, c'est un travail abstrait, à la portée d'un enfant de CE1, qui forme son intelligence à l'analyse.

Par expérience, j'ai observé que les élèves comprenaient vite et bien ces notions de genre et de nombre; il est donc inutile de vous échiner à animer des activités pour "faire comprendre" puisque les élèves ont compris au bout de 2 exemples! Pour eux, la difficulté réside dans l'automatisation de cette analyse pour parvenir à un traitement cognitif très rapide et donc "sans douleur".

Conseils pédagogiques:

Je vous conseille de bien nommer les notions de "genre" et de "nombre" sans tourner autour du pot avec des périphrases plus confuses les unes que les autres: les mots précis ("genre" et "nombre") éclairent mieux l'élève que des "explications" laborieuses voire....fausses.

Pour travailler le genre:

  • Vous devez bien avoir assimilé que le genre d'un nom est une caractéristique de ce nom, quel que soit le contexte de la phrase. N'entraînez pas vos élèves à observer formellement le déterminant du groupe nominal mais le sens de ce groupe. En effet, dans une phrase donnée, le déterminant ne donne pas forcément le genre de ce nom. Par exemple, le déterminant peut ne pas être "évidemment féminin" (l', chaque, mon/ ton/son devant des noms commençant par une voyelle, leur, les déterminants au pluriel, etc). En conséquence, il faut toujours faire revenir vos élèves à la définition " devant un nom masculin on peut mettre un ... , ou bien on peut remplacer ce nom par il "
  • Ne faites pas allusion au sexe: pour les personnes, c'est déjà discutable et cela n'est plus politiquement correct, mais pour les objets, n'en parlons pas! Pourquoi l'objet soleil est-il masculin et l'objet lune féminin? (en allemand, c'est l'inverse d'ailleurs). En l'absence d'explication possible, il faut s'en tenir à une définition formelle (voir page 17 du cahier-livre). Pensez que d'autres langues ne proposent pas les mêmes genres pour les mêmes noms et qu'elles ont un genre "neutre" qui ne "s'explique" pas facilement ....
  • Précisez que, quand on ignore le genre d'un nom, le dictionnaire l'indique.
  • Ne faites jamais établir de règle créant un lien entre nom féminin et nom terminé en -e. Cette "fausse règle" est infirmée par de multiples exemples:

- de nombreux noms masculins se terminent par -e: un arbre, un immeuble, un spectacle, un rhume...

- de nombreux noms féminins ne se terminent pas par un -e: une forêt, une maison, une exposition, la santé...

  • Certains noms sont féminins ou masculins, avec une même orthographe: livre, tour, voile,etc... . Il n'est pas utile d'aborder ces "pièges" dès le CE1. Ces noms apportent la preuve que le genre et le sens du nom sont liés.
  • Faire travailler la transformation nom masculin/nom féminin est un travail intéressant, certes, mais vous devez réserver ces activités aux séances de vocabulaire. En effet, d'une part, seuls les êtres vivants sont concernés ("chaise" n'est pas le féminin de "tabouret"!), d'autre part les règles de transformations sont multiples voire uniquement lexicales (le féminin de "frère" avec -e à la fin n'est pas "frèresse" mais" soeur" sans -e à la fin ! )

Pour travailler le nombre:

- Il faut toujours s'en tenir à la notion de "un seul" ou "plusieurs" (voir p. 17 du cahier-livre).

- En CE1, évitez de faire observer uniquement la lettre terminale du nom, qui ne porte pas de sens (certains noms au singulier portent un -s ou un -x final!)

Remarque:

Les exercices de cette pièce jointe sont donnés comme simple modèle. Il conviendra d'en proposer d'autres, régulièrement et abondamment, sous plusieurs formes, orale, écrite, dans le cahier ou à l'ardoise et surtout en exploitant les contextes rencontrés dans les écrits utilisés en classe. Cela peut même devenir un petit jeu qui permet à tous les élèves de réussir.

Thème original par N.Design Studio, adapté par Pixials - Icônes extraites du projet faenza - Propulsé par Dotclear
Fil des billets Administration