Mes leçons de grammaire

une fiche par semaine, du CE1 au CM2

Faute ou erreur ?

Je souhaite partager avec vous, lecteurs de ce blog, une réflexion concernant l'approche que nous avons en tant qu'enseignants, sur l'évaluation d'un travail écrit, en français particulièrement.

Il est d'usage d'employer, et les professeurs l'emploient d'abondance, le terme de "faute" (faute d'orthographe, faute de grammaire, etc...) pour désigner une réponse, une graphie ou une tournure inexacte.

Dans ma pratique de classe, j'ai ressenti le poids du terme "faute" : la faute comporte dans certains contextes sémantiques une nuance de responsabilité ou de morale qui n'a guère lieu d'être en classes primaires.

Je lui préfère le mot "erreur" qui correspond mieux à la psychologie d'un jeune enfant en train d'apprendre les règles de la langue française. Vous remarquerez d'ailleurs que le milieu enseignant utilise volontiers les expressions " droit à l'erreur" , "procéder par essai-erreur"... Alors pourquoi ne pas élargir encore le champ d'emploi du mot "erreur" à l'orthographe, la grammaire, voire la copie de phrases ?

Thème original par N.Design Studio, adapté par Pixials - Icônes extraites du projet faenza - Propulsé par Dotclear
Fil des billets Administration