Mes leçons de grammaire

une fiche par semaine, du CE1 au CM2

A quoi sert la grammaire ?

Cette question, peu de personnes osent la poser de façon aussi nette… et en tant qu'enseignant, vous n'aurez pas forcément besoin d'y répondre par une conférence…

Cependant, vous devez absolument avoir des réponses solides pour vous-mêmes, pour vos élèves et pour les parents de vos élèves. Ces réponses ne servent pas à "clouer le bec" des irréductibles contestataires d'un enseignement systématique de la grammaire, elles ont pour fonction de vous motiver dans votre travail et de rendre votre approche pédagogique constructive, efficace et motivante pour vos élèves. Elles sont développées dans l'essai que j'ai rédigé "Mes élèves aiment la grammaire".

L'enseignement de la grammaire peut être abordé sous plusieurs angles.

Pour les élèves, c'est un "jeu":

Vous pouvez faire comprendre que la grammaire est un jeu de mécanismes sur la langue avec:

  • des pièces (tous les mots de la langue)
  • des outils (le métalangage de la grammaire: nom, verbe, genre, nombre, proposition…)
  • des règles de construction (les accords, la conjugaison, les signes graphiques de repères dans le texte…).

Cette question est abordée sous cet angle dans les cahiers-livres "Mes leçons de grammaire".

Comme toute "technique", la grammaire devient caduque quand la phrase est construite. Je prends comme comparaison pour mes élèves: "Quand un chantier est terminé, on ôte l'échafaudage" ou bien pour les gourmands: "Quand est gâteau est terminé, on ne mange pas le moule"… Faut-il décréter pour autant que l'échafaudage ou le moule à gâteau ont été inutiles?

La structuration de l'intelligence:

La langue française, par sa structure, porte en même temps une histoire et une façon de penser le monde. L'enseignement de la grammaire française, par sa rigueur, demande aux élèves des efforts dans l'abstraction et la finesse, dans le raisonnement et l'analyse, efforts qui porteront leurs fruits dans tous les autres domaines du raisonnement (histoire, philosophie, économie, sciences, etc…), domaines encore inaccessibles à l'âge de 7-11ans. Cependant, à 7 ans, un enfant est capable de réfléchir pour dire si une action est passée ou future, si des objets sont au singulier ou au pluriel, etc… A 10 ans, il deviendra capable de distinguer dans sa langue un fait certain (mode indicatif: je viendrai) d'une hypothèse (mode conditionnel: je viendrais).

L'ouverture aux autres langues:

La connaissance de la grammaire française permet d'avoir les bases du métalangage pour aborder efficacement l'apprentissage de la grammaire des langues étrangères.

La qualité de l'expression et de la communication:

Un texte bien construit se comprend aisément et sans ambiguïté… Apprendre à respecter les règles de la grammaire permet d'accéder à une certaine aisance et une bonne fluidité du langage écrit ou parlé.

Thème original par N.Design Studio, adapté par Pixials - Icônes extraites du projet faenza - Propulsé par Dotclear
Fil des billets Administration